L’artiste congolaise Tshala Mwana menacée de mort pour son nouveau single «Ingratitude»

Le nouveau titre de l’artiste congolaise Tshala Mwana ne fait pas l’unanimité dans son pays. Elle dit être victime des menaces de morts de la part de certaines pontes du régime politique en place.  

Ingratitude, est un véritable miroir qui peint à grand trait, les incommodités et perversité de la société congolaise. Ce titre est non seulement un simple message, mais aussi il est proposé pour corriger certaines conduites au sein de la société. Tout ceux ayant écouté cette chanson de 6 minutes 7 secondes, comprennent facilement que la reine de « muatuashi » s’adresse au président de la République, Félix Tshisekedi, qu’elle traite « d’ingrat ». 

La nouvelle chanson de Tshala Mwana qui fait l’objet d’une forte polémique dans les réseaux sociaux et dans les conversations de rue à Kinshasa, est un véritable satyre.

Des propos attribués au Président provincial de l’Union Nationale de la Presse du Congo (Unpc) section Kinshasa Jean Marie Kasamba et fortement relayés dans les réseaux sociaux, interdisent aux journalistes et aux médias d’exploiter ou de diffuser la chanson « Ingratitude », sortie ce week-end et largement partagée depuis hier samedi sur toutes les plateformes de téléchargement.