Dr Nico, le plus grand guitariste solo de l’histoire de la musique congolaise moderne

Dans notre série baptisée les classiques de la musique africaines, on ne pouvait se passer de ce grand nom qui a bercé l’Afrique et le monde dans les années 1960 – 1970.

Docteur Nico est né en République démocratique du Congo le 7 juillet 1939, et est mort le 22 septembre 1985. Après avoir obtenu son diplôme de professeur dans l’enseignement technique en 1957, il choisit la guitare.

De son vrai nom Nicolas Kasanda, Dr Nico fait son apparition sur la scène musicale congolaise en 1953. À l’âge de 14 ans, il commence à jouer au sein du groupe Grand Kalle & l’African Jazz, mené par Joseph Kabasele « Grand Kalle ».

Il devient alors un guitariste influent et l’initiateur du finger-picking congolais, ce qui lui conféra le surnom de « Docteur Nico ».

Un génie de la guitare

En 1963, l’African Jazz se dissout et Docteur Nico et Tabu Ley Rochereau, alors chanteur principal du groupe, forment l’African Fiesta, orchestre qui atteint rapidement la notoriété en Afrique

La relative sagesse de ses improvisations et ses belles fulgurances sur les podiums avec une parfaite maîtrise de l’instrumental ont très vite fait de lui, une référence dans la musique africaine en général, et la musique congolaise en particulier.

Il s’illustre principalement à travers son réalisme dans l’art, et la vérité rythmique des cordes de sa guitare solo. Dr Nico est classé grand guitariste solo de l’histoire de la musique congolaise moderne, après Emmanuel Tshilumba Wa Baloji « Tino Baroza », son maître spirituel.

Une source d’inspiration pour les générations futures

Aujourd’hui son doigté guitaristique inimitable passionne les amateurs qui trouvent en lui un admirable technicien de la guitare, capable d’en exploiter en solo toutes les ressources, de s’intégrer à une formation de studio ou de se mettre au service d’un vocaliste.

Dr Nico se retire de la scène musicale vers le milieu des années 1970 à la suite de la faillite de son label musical belge et se consacre à quelques enregistrements au Togo, avant de mourir dans un hôpital de Bruxelles en 1985, à l’âge de 46 ans.

Dr Nico dans le titre tu m’as déçu chouchou